Elle rêve d’un autre qui n’est pas,

Qui n’aie pas d’attaches ;

Elle noue à son songe

La corde raide de ses exigences.

Au cou de sa chimère,

Au coût de sa rêverie,

Elle joint la pièce détachée de son ennui.

L’Autre en sera pour ses frais,

Déchu du jardin de chasse de cette Diane,

Assigné au lieu de sa déception,

Au lieu de la réalité cinglante et froide

Que deux anges mal-chaussés lui rappelle.

Il en gardera le coup amer de son mépris.

Catégories : Non classé