« Ce type est une machine »

Publié par Philippe Lefebvre le

Expression entendue souvent à propos de tel ou tel prétendu génie…

Une machine ?

Un robot ?

Un ordinateur ?

Une intelligence artificielle ?

Artificielle ?

Une intelligence…

Factice.

Xavier Niel nous explique, en s’agitant comme un gosse coupable et surexcité face à la journaliste qui lui passe les plats, que tel entrepreneur est un « killer ».

Killer ?

Tueur.

De là à affirmer que son action entrepreneuriale et celle de ses copains est meurtrière, il n’y a qu’un pas que je n’hésite pas une microseconde à franchir.

Éric Zemmour nous raconte à quel point il était flatté, petit garçon, de l’émerveillement que provoquait chez sa maman ses péroraisons précoces. Plus de cinquante ans plus tard, ça n’a pas changé. Éric ne cherche qu’à combler sa mère. Il passe sa vie sur des plateaux télé pour lui faire coucou et la faire rougir de son admiration maternelle inconditionnelle. La maman d’Éric est un coquin renard se régalant des mots mortels de Maître Éric, un triste corbeau. Il paraît que les corbeaux sont des oiseaux très intelligents… Beaucoup disent la même chose à propos d’Éric pour justifier leur tentation mortifère de céder à l’adhésion de ses discours nasillards et nazillons.

La négation de l’inconscient, la maltraitance de la langue et la déréliction de la parole conduisent invariablement les connards type Éric ou Xavier à nous livrer la clé, dans le texte, de ce qu’ils sont véritablement. Des meurtriers calculateurs, froids comme le métal extrait du sol pour la fabrication de leur computation (extraction faite dans les mines par des enfants pauvres en Afrique, en Afrique et ailleurs), des corbeaux croassant leur haine d’eux-mêmes, haine symétrique à leur impossibilité de ne pas jouir — le corbeau est toujours ravi d’avoir l’occasion de l’ouvrir —, impossibilité qui rend la vie de l’autre, quand celle-ci se refuse à être le jouet de leur jouissance, aussi dérisoire, nulle et inutile à leurs yeux que l’est un smartphone pour une baleine. Demandez à Nafissatou Diallo ce qu’elle en pense.

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *